L’investissement locatif saisonnier : tout ce qu'il faut savoir

Lorsque vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif, et notamment dans un logement meublé vous avez deux possibilités. La première étant la location longue durée. Cela signifie que vous allez percevoir des revenus mensuels sur une longue période. La deuxième option est de réaliser un investissement locatif saisonnier. On parle également de location courte durée. Très en vogue ces dernières années, elle est devenue une des activités préférées des investisseurs. Mais qu’est-ce que la location saisonnière ? Est-elle vraiment avantageuse ? Découvrez toutes les réponses dans cet article.

appartement location saisonnière

L’investissement locatif saisonnier s’adresse à une clientèle de passage, le plus souvent à des touristes. Les atouts de ce type d’investissement sont multiples : un potentiel de rentabilité élevé, des aides fiscales avantageuses, des contrats de bail faciles à négocier et à renouveler.

L’investissement locatif saisonnier, c’est quoi ?

Le propriétaire d’un bien immobilier loué à des fins d’habitation alternée est un investisseur locatif saisonnier. 

En France, le Code civil prévoit une classification des locations en fonction de leur durée. La loi du 6 juillet 1989, dans son article L. 631-7, définit la location saisonnière comme des « contrats de location conclus pour une courte durée, généralement supérieure à un mois et inférieure à neuf mois, dans le but de permettre au locataire d’y effectuer des vacances ou un séjour touristique ».

Les locations conclues pour une durée supérieure à neuf mois relèvent alors du droit commun des baux d’habitation. Elles ne sont donc pas soumises aux spécificités propres aux locations saisonnières.

Enfin, définissons simplement ce qu’est la location saisonnière. Il peut s’agir d’un appartement, d’une maison ou d’un studio. L’investissement locatif saisonnier consiste à louer son bien meublé à des touristes pendant une courte période. Cette période peut être de quelques jours à quelques semaines. Cette activité s’adresse aux propriétaires de logements situés dans une zone touristique prisée et qui disposent d’un budget suffisant pour effectuer des travaux de rénovation et d’aménagement.

Pourquoi investir dans le locatif saisonnier ?

L’investissement locatif saisonnier présente plusieurs avantages :

C’est une activité rentable

En effet, les loyers perçus sont généralement supérieurs à ceux du marché classique. C’est notamment le cas dans les grandes villes touristiques comme Paris, Nice ou Cannes. Cependant, les villes moyennes françaises ne sont pas en reste.

De plus, les périodes de location sont plus courtes, ce qui permet de louer le logement à plusieurs locataires au cours de la même période.

Cependant, ce taux de rentabilité va dépendre de plusieurs critères. A commencer par l’emplacement, sa rentabilité va également dépendre du tarif pratiqué à la nuitée. L’état général du logement va également être un critère déterminant. Il sera donc nécessaire de ne pas négliger l’aménagement et la décoration.  

C’est un investissement moins risqué que le marché immobilier classique

En effet, les prix des logements situés dans les zones touristiques sont généralement moins volatils que dans le reste du pays.

De plus, les prix de l’immobilier ont beaucoup augmenté ces dernières années, ce qui a permis aux investisseurs de bénéficier de plus-values importantes lors de la revente de leurs biens.

Enfin, c’est une activité moins risquée car le risque de loyers impayés est faible. Puisque le client paye intégralement le loyer avant même de pouvoir rentrer dans votre logement et profiter de la location, le risque d’impayé est quasiment nul. Si le logement locatif est en plus situé dans une zone convoitée, les clients seront amenés à réserver le logement plusieurs semaines, voire plusieurs mois à l’avance. C’est une avance de trésorerie qui n’est pas négligeable.

Un investissement locatif simplifié

La location saisonnière ne demande pas de réaliser de nombreuses formalités administratives. Cependant, vous aurez l’obligation d’effectuer une déclaration à la mairie du lieu où se trouve votre logement. Cette obligation est légale, et prévue à l’article L.324-1-1 du Code du Tourisme. Un formulaire dédié à la location saisonnière sera également à compléter. Il s’agit du formulaire Cerfa numéro n°14004*02.

De plus, la mise en location de votre logement est assez simple. En effet, il existe aujourd’hui de nombreuses plateformes sur Internet. Nous retrouvons ici les leaders du marché : Airbnb et Booking. Ce sont les incontournables de la location saisonnière.

Quels sont les différents inconvénients de la location saisonnière ?

Comme détaillé ci-dessus, investir dans un logement et le mettre en location saisonnière peut-être une bonne stratégie.

Cependant, l’investissement locatif saisonnier présente également quelques inconvénients. En effet, une bonne localisation du bien locatif est primordiale. Le bien doit, en effet, être situé dans une zone touristique. 

Faisons le point sur les autres inconvénients :

Une importante gestion locative

L’un des plus gros inconvénients de la location saisonnière est le temps de gestion accordé à votre investissement. En effet, si la gestion locative n’est pas déléguée à une conciergerie ou une agence spécialisée, vous allez devoir prendre en charge toutes les réservations. Il faudra donc prévoir la rédaction, la diffusion et la gestion des différentes annoncées diffusées sur les plateformes de mises en location. Par la suite, il faudra répondre aux différentes questions des potentiels locataires et interagir avec eux.

De plus, cela signifie également qu’il faudra effectuer l’ensemble des check-ins/check-out avec les différents clients. La gestion ne s’arrête pas à ces différentes tâches. En effet, de nombreux soins sont nécessaires pour le maintenir en bon état le logement (nettoyage, entretien, etc.).

Ces différentes missions sont à prendre en compte en amont de la réalisation du projet d’investissement locatif saisonnier. En effet, si votre lieu de résidence est éloigné de votre logement locatif, il sera nécessaire de prendre en compte les différents allers-retours pour vous rendre sur le lieu de la résidence locative. La prise en compte du temps nécessaire à accorder à cette gestion est importante, car il faudra vous rendre disponible pour vos clients pour que cette location saisonnière soit un succès.

Une bonne prise en compte des charges

De plus, le propriétaire doit s’acquitter de la taxe foncière et de la taxe d’habitation, même si le bien est inoccupé pendant une partie de l’année. Au vu du turn-over des différents locataires, les dégradations peuvent être plus fréquentes dans les locations saisonnières. C’est un budget qu’il sera important de prendre en compte.

L'influence de la saisonnalité

Enfin, il est important d’être conscient de l’influence de la saisonnalité sur le rendement de votre investissement locatif. La location longue durée permet d’assurer des revenus sur une longue période. La fréquence des loyers est donc régulière. C’est l’inverse pour les locations saisonnières. En effet, en fonction de la localisation du logement, votre investissement peut se voir être rentable que sur une saison particulière. Il sera donc important de prendre en compte ces variations de revenus.

Cependant, il est possible de nuancer ces propos. C’est notamment le cas avec la location sur une courte durée pour les professionnels. En fonction de la localisation, certains professionnels qui sont en déplacement peuvent être intéressés par les logements loués en courte durée. Cela assure donc des revenus plus stables toute l’année.

Comment investir dans le locatif saisonnier ?

Pour investir dans le locatif saisonnier, vous devez d’abord choisir une bonne localisation. En effet, c’est la localisation du logement qui déterminera sa rentabilité. Qu’il s’agisse d’un bien situé en ville, à la montagne ou proche de la mer, l’emplacement est primordial. Lorsque vous faites le choix de la montagne par exemple, il est important de prendre en compte la distance et les accès à la station de ski, les prestations ainsi que les différents services proposés dans la ville où se situe le logement.

Il est vrai que la location saisonnière peut rapporter des loyers importants sur une courte période. Par exemple, avoir un investissement locatif saisonnier dans une ville comme Nice ou Cannes, peut vous rapporter un loyer plus important que deux ou trois mois de location dans une ville moyenne.

Ensuite, vous devez effectuer des travaux de rénovation et d’aménagement afin que le logement soit en bon état et attractif pour les touristes. Il sera nécessaire de privilégier une jolie décoration afin de vous différencier de vos concurrents.

Enfin, vous devez rédiger une annonce attractive et mettre en place une stratégie de communication efficace pour promouvoir votre logement.

Conclusion

Ainsi, l’investissement locatif saisonnier présente de nombreux avantages, notamment en raison des aides fiscales dont bénéficient les propriétaires bailleurs. Si vous souhaitez vous lancer dans cette activité, n’hésitez pas à faire appel à une société spécialisée pour vous accompagner dans votre démarche.