L’immobilier, un des placements préférés des français !

Malgré la crise sanitaire, la pierre a toujours autant de succès en France.

En effet, selon l’étude* d’OpinionWay réalisée en septembre pour SeLoger, 82% des français considèrent l’immobilier comme un placement sûr et rentable.

Et emprunter de l’argent a rarement été aussi intéressant.

Investir dans l’immobilier et laisser votre locataire rembourser le prêt ou simplement construire votre patrimoine, c’est maintenant possible !

Mais pourquoi investir dans l’immobilier ?

Patrimoni Conseil vous partage ses 5 bonnes raisons d’investir dans l’immobilier :

1. L’immobilier est un placement sûr et rentable

L’investissement immobilier permet de se constituer un patrimoine de façon pérenne.

C’est un investissement concret et à long terme. Ce qui signifie que vous pouvez le conserver pendant plusieurs années en attendant une potentielle plus-value.

C’est également un investissement qui comporte bien moins de risques qu’un placement sur un marché financier, par exemple.

De plus, si vous louez votre bien immobilier, vous pouvez gagner un revenu mensuel.

En effet, l’immobilier offre aujourd’hui des rendements nettement plus élevés que les investissements financiers tels que livret A et les actions d’État. Selon le type d’investissement, le taux de rendement annuel se situe généralement entre 5 % et 10 %.

2. Se constituer ou diversifier son patrimoine

Acheter et investir dans un bien immobilier permet d’étoffer son patrimoine.

Ce secteur nécessite beaucoup d’argent, mais seul l’immobilier permet un investissement sans apport. En effet, il est possible d’investir en utilisant uniquement des prêts bancaires. Cependant, aujourd’hui ces propos sont nuancés. Les organismes bancaires exigent un apport des différents frais, notamment notariés, qui représente environ 10% du prix du bien immobilier)

En suite, les faibles taux d’intérêt (le taux d’intérêt moyen sur 20 ans étant de 1,20 %) offrent un excellent levier de crédit.

De plus, l’ajout de biens immobiliers à vos investissements dynamise et diversifie votre patrimoine. 

Cela peut vous protéger en période de « turbulences » économiques. Supposons que certaines actions souffrent à cause d’un ralentissement économique, les investissements de votre portefeuille immobilier pourraient encore prendre de la valeur, vous protégeant ainsi des pertes subies par vos autres placements.

3. Préparer sa retraite et transmettre son patrimoine aux générations futures

Alors que l’avenir de notre système de retraite devient de plus en plus incertain, il peut être judicieux de prendre les devants en développant votre patrimoine.

Lorsque vous arriverez à la retraite, vos revenus diminueront considérablement.

En investissant dans l’immobilier, vous pourrez économiser la charge d’un loyer si vous êtes propriétaire de votre résidence principal ou bénéficier de revenus complémentaires si vous réalisez un investissement locatif.

Investir dans la pierre, c’est aussi léguer un patrimoine concret et tangible à vos enfants.

Il est d’ailleurs possible d’optimiser les droits de succession en intégrant votre bien immobilier dans une Société Civile Immobilière (SCI) et transmettre seulement les parts de cette société.

4. Avoir une multitude de possibilités d’investissement

Le marché de l’immobilier étant vaste, il existe de nombreuses possibilités : investir dans sa résidence principale, acquérir des biens destinés à la location, acheter dans l’immobilier neuf ou ancien, des monuments historiques…

Investir dans sa résidence principale

Acheter sa résidence principale est un moyen d’investir dans l’immobilier.

Beaucoup de personnes pensent que payer un loyer mensuel est une perte d’argent et veulent se sentir « chez elles ».

Une fois le prêt immobilier remboursé, ce premier type d’investissement permet d’économiser les charges liées au logement comme le loyer, qui est le poste le plus important dans le budget global des ménages.

Cependant, les inconvénients liés à l’achat de la résidence principale ne peuvent être négligés.

Devenir propriétaire entraîne des frais supplémentaires tels que l’entretien, le paiement de la taxe foncière et les frais de notaire. Cela représente environ 8 % du prix d’un bien immobilier dans l’ancien et 2 à 3% lors de l’achat d’un bien immobilier neuf.

Investir dans l’immobilier locatif

L’investissement locatif est l’achat d’un bien qui a vocation à être loué.

L’objectif principal est de développer son patrimoine tout en générant des revenus complémentaires grâce au loyer mensuel payé par le locataire.

Il est parfaitement possible et judicieux d’investir dans ce type de bien immobilier avec crédit. Dans ce cas, le loyer perçu peut couvrir le coût du remboursement du prêt emprunté, et peut également dégager une trésorerie positive (appelée cash-flow) chaque mois. Lorsque le prêt est remboursé, le propriétaire peut bénéficier d’importants revenus complémentaires.

On retrouve alors différentes stratégies d’investissements locatifs comme l’immeuble de rapport, la colocation, la location saisonnière, etc mais aussi différents modes d’exploitation, avec la location nue ou la location meublée.

5. Répondre à une demande locative toujours croissante

Se loger est un besoin universel et intemporel. Le nombre d’appartements ou de maisons disponibles n’augmente pas au même rythme que la demande locative. Cette dernière est toujours croissante.

Par conséquent, cette forte demande encourage l’investissement dans l’immobilier locatif. En effet, cette situation réduit le risque de l’investissement en apportant la garantie qu’il sera plus facile de trouver des locataires et de percevoir un loyer au prix du marché.

 La demande locative est justifiée par plusieurs facteurs. Pour commencer, devenir propriétaire dans les grandes villes nécessite un apport financier toujours plus important. Les familles et les jeunes travailleurs sont plus susceptibles de différer cet achat au profit de la location.

 Pour finir, l’augmentation du nombre de parents isolés soutient également cette demande.