Investissement immobilier en France pour les expatriés français

Investir dans l'immobilier en France est une excellente idée pour les expatriés qui cherchent notamment à diversifier leur patrimoine ou préparer leur retour en France.

investissement immobilier pour expatriés

Les avantages de l'investissement immobilier en France pour les non-résidents français :

L’investissement immobilier en France est une excellente option si vous êtes expatrié français. 

En effet, les avantages sont nombreux. Notamment car :

– La France est une destination sûre et stable. Elle dispose d’un marché immobilier relativement sain ;

– Les prix de l’immobilier sont relativement attractifs. Notamment en comparaison avec d’autres marchés européens tels que le Royaume-Uni, l’Allemagne ou encore la Suisse ;

– Les conditions de financement sont avantageuses, avec des taux d’intérêt historiquement bas (malgré le fait que ces taux remontent ces derniers mois) ;

– La France offre une excellente qualité de vie, avec un niveau de vie élevé. On y retrouve une riche culture et un patrimoine historique important ;

– La France est un excellent point d’entrée pour investir dans d’autres marchés européens, notamment grâce à sa proximité géographique ;

– Les revenus tirés de la mise en location de votre investissement pourront vous permettre d’anticiper la retraite, de générer un complément de revenus, etc. ;

– Se créer un patrimoine en France pour conserver ou établir un pied à terre.

Enfin, investir dans l’immobilier en France est un excellent moyen de diversifier son portefeuille d’investissement. En effet, l’immobilier en France est un marché stable et rentable, ce qui permet aux étrangers ou aux personnes françaises résidentes à l’étranger de réaliser des profits considérables.

Les points de vigilance de l'investissement immobilier en France pour les non-résidents français :

Comme nous avons pu le voir, l’investissement immobilier en France est un excellent moyen de diversifier son portefeuille et de générer des revenus complémentaires. Cependant, il existe certains inconvénients potentiels que les investisseurs doivent prendre en compte avant de se lancer.

Les aides fiscales et dispositifs :

Tout d’abord, il est important de noter que les expatriés ne sont pas éligibles pour certaines aides et incitations fiscales. Cela signifie que seules les personnes qui ont la qualité de résidente fiscale française peuvent bénéficier des dispositifs tels que Pinel, Duflot, De Normandie, etc. 

Cependant, depuis le 1er janvier 2019, vous avez la possibilité de conserver cet avantage fiscal le temps de l’expropriation. C’est possible lorsque l’investissement immobilier a été réalisé avant de partir vivre à l’étranger.

L’obtention du financement quand on est expatrié :

De plus, si vous êtes expatrié et que vous voulez investir en immobilier en France, il y a un point très important à prendre en compte. Il s’agit du financement de votre investissement immobilier. En effet, il peut être compliqué pour un investisseur étranger d’investir en France faute de financement. Les expatriés peuvent emprunter de l’argent auprès d’un établissement bancaire français pour financer leur achat immobilier. 

Cependant, l’obtention de ce crédit peut être longue et compliquée.

Le taux de change :

En parlant d’argent, il sera important pour vous de faire attention aux taux de change lorsque votre pays de résidence ne se situe pas dans la zone Euro. En effet, en cas de variation de ce taux, elle peut avoir des conséquences importantes sur l’effort d’épargne à fournir. Cela jour donc également sur la rentabilité de votre investissement.

L’investissement immobilier pour les expatriés à distance :

En outre, investir dans l’immobilier à distance est possible pour les non-résidents français. Néanmoins, ce projet ne sera pas simple à réaliser.

La première difficulté intervient notamment dès le début du projet. On parle ici de la recherche du bien immobilier. Et donc des différentes visites à effectuer. Aujourd’hui, vous avez la possibilité de demander à l’agence immobilière d’effectuer cette visite à distance. Notamment, par le biais d’une visite virtuelle. 

Ensuite, toutes les démarches administratives pourront être réalisées à distance. Tous les documents pourront être signés électroniquement. Une procuration pourra également être prévue pour les signatures des documents. En effet, une personne de confiance, en France, pourra vous représenter lors de la signature de l’acte de vente définitif chez le notaire. Elle pourra également vous représenter pour la signature de l’avant-contrat.

Dans le cas où vous souhaitez déléguer toutes ces démarches, on vous invite à découvrir notre service d’investissement clé en main dans la région Bourgogne – Franche-Comté.

La fiscalité des non-résidents français :

Mais encore, les expatriés peuvent être concernés par la double imposition. Ce qui peut entraîner des conséquences importantes sur la rentabilité du projet d’investissement. C’est notamment un point de vigilance ou de dissuasion pour de nombreux résidents à l’étranger.

En cas de revente du logement, vous allez devoir faire attention à l’imposition sur la plus-value. En effet, elle diffère du régime applicable aux résidents français. Ici, on appliquera le taux d’imposition des non-résidents.

Le respect de la réglementation française :

En outre, les investissements immobiliers en France sont soumis à une réglementation complexe et changeante. Ce qui peut rendre difficile de suivre les dernières évolutions et de s’assurer que l’on respecte toutes les règles.

Le choix de la ville d’investissement :

Enfin, il est important de noter que les prix de l’immobilier en France ont tendance à être élevés. C’est notamment le cas dans les grandes villes comme Marseille ou Paris. Ce qui peut rendre difficile de rentabiliser un investissement. 

C’est pour cela qu’on vous conseille de faire appel à un société experte dans le domaine. En effet, elle saura vous conseiller dans le choix de la ville d’investissement.

 

Comment faire pour investir en immobilier en France pour les non-résidents français ?

Investir en immobilier en France est une excellente idée, mais cela peut être un peu plus compliqué pour les non-résidents français. Voici quelques conseils pour vous aider à investir en France :

1- Déterminer votre budget

Avant de commencer à chercher un bien immobilier, il est important de déterminer votre budget. En France, les prix varient beaucoup selon la région, la taille et le type de bien.

2- Trouver le bon agent immobilier

Lorsque vous cherchez un agent immobilier, assurez-vous de trouver quelqu’un qui parle anglais et qui est familiarisé avec le marché français. De plus, demandez des recommandations à des amis ou à des connaissances qui ont déjà acheté un bien immobilier en France.

3- Négocier le prix

En France, il est courant de négocier le prix d’un bien immobilier. Si vous êtes intéressé par un bien, n’hésitez pas à essayer de négocier le prix avec le vendeur. Le prix peut également être négocié avec l’agent immobilier chargé de la vente du bien.

4- Prendre une assurance

Lorsque vous achetez un bien immobilier en France, il est important de souscrire à une assurance habitation. Cela vous protègera, notamment, en cas de dommages causés par des incendies, des inondations ou des vols.

5- Faire les démarches administratives

Lorsque vous achetez un bien immobilier en France, il y a quelques formalités administratives à accomplir. Votre agent immobilier devrait pouvoir vous aider à faire toutes les démarches nécessaires.

Pour finir cet article, malgré ces inconvénients, l’investissement immobilier en France reste une option intéressante pour les investisseurs vivants à l’étranger qui cherchent à diversifier leur portefeuille et à générer des revenus complémentaires. 

Si vous envisagez de vous lancer dans cette aventure, il est important de bien vous renseigner afin de comprendre les risques et les opportunités qui s’offrent à vous.

Retrouvez les derniers articles